Emmanuel Macron a beau avoir promis qu'il ne toucherait aux niches fiscales des particuliers... l'inquiétude persiste quant à la survie du Pinel. Invité du dernier numéro du "Grand rendez-vous de l'immobilier", Jean-Michel Delgado, président de l’association EDC, défenseur des investisseurs privés, rappelle que ce dispositif d'investissement locatif destiné aux particuliers qui achètent dans le neuf, a largement été réduit ces dernières années. La Cour des comptes a elle-même enjoint à plusieurs reprises l'Etat à chiffrer le coût de cette niche fiscale. Dans ces conditions quels seraient donc les impacts de la disparition de ce dispositif fiscal sur les ventes de logements neufs et sur le marché locatif ?

En réponse à ces inquiétudes, Jean-Jacques Olivié, président de l'Anacofi Immo, premier syndicat des gestionnaires de patrimoine, annonce qu'il vient de commanditer une étude indépendante afin de mesurer l'impact fiscal, économique (coût, recettes), territorial emploi) du Pinel. Une étude qui sera prochainement remise au gouvernement.

>> En vidéo : retrouvez l'intégralité de l'émission